Offrir un animal de compagnie pour les fêtes de fin d’année

En règle générale, je ne suis pas un fan pour offrir un animal de compagnie comme cadeau de Noël.

C’est parce que dans la plupart des cas (pas tous mais la plupart), l’acte n’est pas motivé par une planification réfléchie mais par une impulsion.

Offrir en cadeau à un membre de la famille ou à un ami avec un engagement de plusieurs années (jusqu’à 10 à 20 ans) envers un animal vivant n’est pas quelque chose que l’on devrait faire de façon impulsive.

Il est rare que les gens planifient longtemps à l’avance l’achat d’un animal de compagnie pendant les Fêtes. Il est beaucoup plus courant pour les gens qui ont bien planifié d’accueillir un animal de compagnie au sein de la famille de le faire à pratiquement n’importe quelle autre période de l’année.

Si vous soustrayez la semaine de Noël du reste de l’année, vous avez encore 358 jours pour amener un nouvel être cher à la maison et dans votre cœur. Si vous visitez votre refuge local à la fin de janvier ou en février, il y a de fortes chances que vous ayez votre choix d’animaux de compagnie qui ont déjà qui ont déjà été offerts comme cadeaux de Noël. Cela arrive tous les ans.

Si ce n’est pas assez incitatif, voici quelques autres éléments à considérer.

Mes 5 principales raisons pour justifier que ce n’est pas la saison pour ramener un nouvel animal à la maison

Raison 1 : Les vacances sont assez chargées en occupation.

La période des Fêtes est souvent très occupée pour les familles. En plus de l’agitation quotidienne habituelle de l’école, du travail et d’autres activités, les festivités de fin d’année exigent encore plus de votre temps et de votre énergie.

Les courses, la cuisine et les tâches ménagères supplémentaires sont habituellement nécessaires, en plus de la décoration du sapin de Noël et de la décoration de la maison, de l’emballage des cadeaux, des fêtes, des invités pour la nuit, des voyages loin de la maison pour visiter la famille et les amis et ainsi de suite.

Avec tout cela, la dernière chose dont la plupart des ménages ont besoin, c’est d’un nouveau chiot, chaton ou petit rongeur tels que les cochons d’Inde ou les rats domestiques pour ajouter de l’agitation et du stress. Un nouveau membre de la famille à quatre pattes ne s’accueille pas dans un tout nouvel environnement légèrement effrayant et au milieu du chaos et de l’agitation familiale de la fin d’année.

Un nouvel animal adopté ou acheté nécessite beaucoup de temps et d’attention de la part de sa nouvelle famille. Il est dans l’intérêt de tous d’attendre une période de l’année moins occupée et moins excitante pour ramener à la maison un nouveau chien, chat ou autre animal domestique.

back to menu ↑

Raison nº 2 : Le temps dehors est épouvantable.

Les chiots et de nombreux chiens adultes doivent être dressés à la maison dès leur arrivée dans leur nouveau foyer. Les journées courtes et le temps froid et humide autour des vacances et dans la période de la nouvelle année sont loin d’être idéales pour cette corvée. Pourquoi ne pas attendre la chaleur du printemps si vous prévoyez ajouter un animal à votre famille ?

Une autre bonne raison d’attendre que le temps se réchauffe est que les enfants ne vont pas à l’école pendant l’été. Sans l’école et les activités connexes pour les distraire, ils auront le temps de se lier à un nouvel animal, d’aider aux tâches ménagères et d’obéissance, de l’alimenter, de s’occuper des litières, de nettoyer les accidents, de jouer, de promener leur animal de compagnie…

back to menu ↑

Raison 3 : Les animaux de compagnie ne devraient pas être des surprises.

Surprendre un être cher avec un chiot, un chaton ou un petit rat familier le matin de Noël est une idée romantique mais généralement malavisée.

Oui, le receveur peut être extrêmement excité et heureux avec un nouveau petit rongeur, chiot ou chaton mais, à moins que la « surprise » n’ait fait l’objet d’une recherche approfondie et d’une planification minutieuse, cela peut être une chose risquée à faire. Il est difficile de résister à un petit baluchon chaud et poilu sous l’arbre le matin de Noël. Mais à moins que le nouveau « parent » de l’animal ne soit entièrement dévoué à l’idée d’élever un chiot ou un chaton, l’enthousiasme peut disparaître rapidement.

D’après mon expérience, il est préférable de laisser un futur propriétaire d’animal de compagnie, quel que soit son âge, être très engagé à chaque étape du processus de sélection d’un nouvel animal et se préparer à l’avance pour le retour au foyer avec le nouveau compagnon.

back to menu ↑

Raison 4 : Un animal de compagnie pour un enfant ne devrait pas être considéré comme un nouveau jouet.

Un être vivant ne devrait pas être considéré comme le même genre de cadeau de Noël « woow » que, disons, un nouveau vélo ou la dernière console Xbox.

Prendre soin d’un chien ou d’un chat ou d’un petit rongeur est une grande responsabilité et très différente de celle d’obtenir un nouveau jouet qu’on sort, qu’on joue avec et qu’on range de nouveau. Il est important de faire comprendre à l’enfant la différence entre ses biens et son animal de compagnie dès la première minute où un nouveau chien ou chat ou autre entre dans sa vie.

Même si votre enfant plaide pour un animal de compagnie et que vous pensez qu’il est assez grand pour en assumer la responsabilité, je vous recommande de séparer le « projet d’animal de compagnie » des festivités des fêtes de fin d’année.

L’ajout d’un chien ou d’un chat à la maison est une entreprise importante en soi, alors mon conseil est de planifier en conséquence et non pendant les vacances à la va vite.

back to menu ↑

Raison 5 : Animaleries, éleveurs de basse-cour, usines à chiots.

Dans les semaines qui précèdent Noël, certaines personnes et entreprises de mauvaise réputation débordent de tous les races de chiots populaires les plus récents. La plupart de ces bébés sont expédiés à partir « d’usines à chiots ». Certains sont en bonne santé. Beaucoup ne le sont pas. Tous sont élevés et nés dans des conditions inhumaines, souvent sales.

Chaque fois qu’un chien est acheté d’un éleveur ou d’un « exploitant d’usine » irresponsable, cela incite ces entreprises à rester en activité. Ainsi, même si vous pouvez donner à un bébé « d’usine à chiots » un bon foyer pour Noël, sa mère reste à « l’usine », ayant des portées les unes après les autres jusqu’à ce qu’elle soit trop malade ou trop âgée pour se reproduire et c’est alors qu’elle est souvent éliminée.

Puisque certains refuges et organismes de sauvetage ont mis fin aux adoptions à cette période de l’année afin de prévenir les problèmes associés à l’offre d’animaux de compagnie comme cadeaux de Noël, les gens qui adoptent habituellement des animaux ont davantage tendance à se tourner vers les animaleries ou les éleveurs de basse-cour. S’il vous plaît, ne soyez pas l’un d’entre eux. Attendez la fin des vacances et rendez visite à votre refuge ou à votre spa locale.

Offrir un animal de compagnie pour les fêtes de fin d’année
5 (100%) 1 vote

We will be happy to hear your thoughts

Leave a reply